Au détour des mes pérégrinations blogest, je suis tombée (tout en douceur) sur le blog de Verveine et Lin, et son mouton transgénique m'a rappelé que mon "Erinaceus europaeus bouquinus" se morfondait dans une existence qui manque sérieusement de piquant (le rapport entre un mouton et un hérisson : ben, euh ! ......... ce sont des bestioles. M'enfin ! allez savoir, j'ai pris un gros choc sur la tête y'a une semaine, alors j'ai des excuses !).

Revenons à nos moutons notre hérisson : un jour de grand désespoir, alors que son regard larmoyant menaçait dangereusement ses piquants ses pages, mon amie Françoise a eu la bonne idée de me montrer comment réaliser une demoiselle hérissonne qui d'un battement de cil a su hérisser les piquants de Monsieur Hérisson (soyons originale et appelons le Sonic). Je ne vous l'avais jamais présentée, alors la voici, la donzelle est littéraire (nota : si vous voulez rire en bon coup, je vous conseille le livre qu'elle est en train de lire, j'en ai fais un résumé ICI) :

 IMG_7075

IMG_7076

Si vous voulez lui donner des petites soeurs, suivez les instructions suivantes :

Prenez un livre de poche qui a mal vieilli, voire qui est taché ou même déchiré (m'enfin, vous pouvez pas faire attention à vos livres !) pas trop épais : 150 pages. Déshabillez-le en lui otant sa couverture (l'été revient, il est temps d'enlever quelques couches !)

Commencez le pliage. Il y a deux pliages différents, c'est ce qui donne l'effet "jupette". Pliage 1 pour une page, pliage 2 pour la suivante et on recommence : 1, 2, 1, 2,... (au pas de l'oie).

Je vous montre sur une page arrachée, c'est plus simple.

Pliage 1 : Rabattez l'un des angles comme sur la photo.

IMG_7077

Pliez la page en deux.

IMG_7080

Pliage 2 : Le premier pli est le même que pour le pliage 1. Rabattez l'un des angles comme sur la photo.

IMG_7078

Repliez la page en deux, comme si vous êtiez en train de faire un avion en papier.

 IMG_7083

Plus que 148 pages !

Pour les yeux et le nez, vous pouvez utiliser des épingles à têtes de verre, des perles de pluie, des gommettes ou des boutons. Et comme c'est une fille (ou un écossais en kilt), vous pouvez lui rajouter un petit noeud ou une fleurette dans les piquants (l'écossais n'appréciera pas forcément la fleurette, dégottez-lui plutôt une cornenuse).

PS : je me répète mais je vous rappelle que le hérisson bénéficie d'un statut de protection total (arrêté du 17 avril 1981) et qu'il est interdit en tout temps et sur tout le territoire français, de détruire, capturer, enlever, naturaliser, transporter, utiliser ou commercialiser le hérisson d'Europe, qu'il soit mort ou vivant. Merci pour lui !