Je donne toujours à manger aux oiseaux en hiver et il me restait quelques boules de graisses que je n'ai pas voulu garder pour l'été, je les ai donc laissées à la disposition des oiseaux de mon jardin.

Quelle ne fut pas ma surprise, un beau matin, sur le coup des 6 heures du matin (grrrrrrrrr !) d'être réveillée, non pas par un beau prince (flûte, flûte et re-flûte !!!) mais par un tamtam régulier sur les volets. Croyant avoir affaire à un pic épeiche, je sortais mon réflex pour un autre cliché à joindre à ma collection, et paf ! pas de pic mais une sitelle torchepot (merci frangine pour l'identification) !

Un nouveau venu dans la longue liste des oiseaux fréquentant mon self service "Au babillard volatile" : moineaux, mésanges charbonnières, geais, mésanges à longue queue (un vrai gang de loubards, elles se déplacent en bande), pic épeiche, mésanges à tête noire, merles (quand ils arrivent, on se croirait dans le film d'Hitchcock, tout le monde décampent à toute vitesse)... qui vient à présent accompagné de sa petite famille et leur donne la becquée sous mon nez (je ne désespère pas de faire une photo de famille, mais les petits sont encore un peu craintifs).

sitelle torchepot (8)

sitelle torchepot (7)